Publié dans Contrôles Pédagogique et Enquêtes de Mairie

Contrôle Pédagogique

Aujourd’hui, nous avons reçu trois inspecteurs d’académie dans le cadre du contrôle pédagogique de Wilfried. Je leur avais préparé quelques cookies vegan hier avec tous les supports pédagogiques et du gel hydroalcoolique sur la table de la salle à manger. Les conditions étaient quelques peu particulières cette année, en raison de la crise sanitaire, du port des masques et de la distanciation sociale que nous avons tous du respecter.

Donc, nous avons commencé par parler de la pédagogie que nous utilisons pour cette année, les cours Hattemer, accompagnés de lapbook, vidéos, films. Il est vrai que cette année, il est plus difficile de poursuivre en informel étant donné la densité des cours. Ils ont posé des questions à Wilfried sur son projet d’intégrer l’armée plus tard, sur ses cours de chant avec son professeur, s’il était en contact avec des copains, ce qu’il utilise pour parler avec eux comme logiciel. Ils lui ont également posé des questions sur les valeurs de la République. L’inspectrice ASH est ensuite venue parler avec moi pour faire le point sur la pédagogie et sur la progression de Wilfried par rapport à l’année dernière.

Ensuite, Wilfried a discuté successivement avec l’inspectrice de lettres des livres qu’il a lu cette année, il lui a lu un passage de Vanina Vanini de Stendhal et lui a fait le résumé du livre. Elle lui a passé le début d’un documentaire « Home » de Yann Arthus-Bertrand et ils ont parlé de ce qu’il avait vu.

Puis, l’inspecteur de mathématiques a ensuite parlé avec Wilfried, du théorème de Pythagore, des carrés et des opérations.

J’avais demandé à ce que le contrôle soit écourté à cause des risques de contamination, il a donc duré 1H30 environ au lieu des 2H souhaitées par l’académie à l’origine.

Dans l’ensemble, ils se sont montrés bienveillants et à l’écoute de Wilfried, respectueux de ses handicaps et de ses difficultés.

Ils m’ont recommandé de le faire plus travailler en autonomie, ce que nous allons essayer de faire au plus vite après avoir réfléchi aux possibilités que je pourrais mettre en place afin de l’aider à y parvenir. ils m’ont également fait part du fait que notamment les cours de mathématiques sont d’un niveau trop élevé pour Wilfried et qu’il serait mieux pour lui que nous revenions à des méthodes plus informelles/unschooling.

Nous avons, bien entendu, abordé le projet de loi confortant les principes républicains. Je leur ai expliqué que je faisais partie des familles qui se battent pour conserver notre droit d’instruire nos enfants, que Wilfried et moi suivions de près l’actualité et que d’un commun accord avec le papa de Wilfried, si la loi venait à être promulguée, nous saisirions le tribunal administratif, le défenseur des droits et la commission internationale des droits de l’homme, afin de faire valoir nos droits constitutionnels. Mais que nous avions déjà également parlé d’une obligation de scolarisation éventuelle en lycée ou en collège, que ce serait, de toutes façons, en collaboration avec eux que nous le ferions dans tous les cas.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s